La route des Vins (peut contenir des sulfites)

Tout commence à Salta, lundi, 8h30, nous nous rendons à l'agence de location de voiture, premier défi, tout faire rentrer dans le coffres des voitures, ce que nous réussissons avec succès (clap clap clap). Nous partons pour 10 jours de Road Trip en musique dans la région de Salta sur la route des vins. Le désert, les lamas, les cactus et le beau temps au dessus des nuages participent à la beauté du voyage, nous nous arrêtons le premier jour à Cachi où nous restons deux nuits et jouons chez Oliver qui tient un bar sur la place centrale. Le set se passe très bien malgré l'altitude qui commence à être élevée (2700m) mais ce n'est rien à côté de ce qui nous attends.

Pouet Pouet Chez Oliver !

Pouet Pouet Chez Oliver !

Oui Bon ça s’appelle pas la route des vins pour rien !

Oui Bon ça s’appelle pas la route des vins pour rien !

Après Cachi, nous nous lançons vers Cafayate sur la route 40 et nous nous arrêtons sur la route pour faire quelques essais cinémato-musico-bobo-graphique. À Cafayate, nous sommes logé dans une auberge tenue par des volontaires avec qui nous nous entendons bien. On joue sur la place centrale de la ville mais le set est écourté pour cause de caisse claire défectueuse, tant pis, on en profite pour se balader dans les environs, visiter des canyons et travailler nos instruments chacun de notre côté.

Les aventuriers du dimanches dans les canyons

Les aventuriers du dimanches dans les canyons

Après Cafayate, nous nous rendons à Tafi del valle pour profiter d'une bonne balade autour de son lac (et fêter l'anniversaire de Nathalie !!!) Nous nous rendons ensuite à San Miguel de Tucuman. Pour cela, il fallait redescendre tout ce que nous avions grimpé depuis le début, nous nous retrouvons à 400m d’altitude avec enfin la capacité de respirer et de souffler normalement dans nos instruments... ça tombe bien, on a enfin trouvé un magasin pour acheter une nouvelle peau de caisse clair, ce qui nous permet enfin de jouer, ce qui commençait à nous manquer... le road trip touche à sa fin, on reste à Tucuman encore quelques jours pour assister au festival de jazz qui s'y déroule puis on repart dimanche matin pour Salta en s'arrêtant dans un champs pour une dernière répétition bucolique. Le retour des voitures se fait sans problème et on profite de notre hôtel pour attaquer dès mardi pour l'enregistrement du CD !


À bientôt pour de nouvelles aventures !


Adrien.

Bastien Muller